Pourquoi changer son chauffe-eau ?

L’eau fournie par votre chauffe-eau est moins chaude, le ballon est rouillé, pannes …, de nombreuses raisons peuvent vous amener à changer votre appareil. Choisissez votre chauffe-eau en fonction de vos besoins ou encore des économies d’énergie que vous pourrez réaliser. Problème de plomberie ? Demandez l’avis d’un plombier parisien pour trouver l’équipement qui vous convient.

chauffe-eau

SOS plomberie !

Changer son chauffe-eau : les différents chauffe-eau

Si vous pensez installer un nouveau chauffe-eau, pensez à privilégier les appareils qui sont conformes aux normes de confort et de performance, entre autres, comme les appareils de grande marque. Vous pouvez ensuite faire votre choix parmi les nombreux modèles disponibles.

Les chauffe-eau se déclinent dans différentes versions en fonction du type d’énergie utilisé, dont les chauffe-eau électriques ou à gaz qui comptent parmi les plus courants. Vous trouverez aussi sur le marché des appareils utilisant un système qui offre une meilleure performance énergétique comme les chauffe-eau solaire ou thermodynamique.

Vous avez aussi la possibilité de choisir votre ballon d’eau chaude en tenant compte de son système de chauffage. Pour chauffer l’eau au rythme des besoins des usagers optez pour un chauffe-eau instantané. Un chauffe-eau à accumulation vous permettra de disposer d’une plus grande capacité.

Changer son chauffe-eau : demandez conseil à un plombier

N’hésitez pas à profiter de l’expertise d’un plombier avant d’entreprendre le remplacement de votre chauffe-eau. Il saura vous conseiller sur les différentes étapes à suivre, et vous aidera à identifier les différents critères et contraintes à prendre en compte pour réaliser les travaux. Votre plombier vous indiquera entre autres le meilleur emplacement pour votre nouveau chauffe-eau en tenant compte de la place disponible et en respectant l’esthétique de votre maison.

Installer un nouveau ballon nécessite un investissement plus ou moins conséquent en fonction du modèle de chauffe-eau que vous avez choisi. En plus du budget que vous souhaitez allouer travaux, il vous faudra également envisager la capacité la mieux adaptée pour l’appareil pour fournir l’eau chaude correspondant au nombre d’habitants du logement et des différents points d’eau à desservir. Vous pouvez demander un devis détaillant la main-d’œuvre et le prix du matériel pour estimer les coûts du changement de votre chauffe-eau.

Si besoin, n’hésitez pas à contacter votre plombier à Paris www.belmard-batiment.fr/plombier-paris.php

Changer son chauffe-eau : dépenser moins

Remplacer votre chauffe-eau par un équipement plus performant vous permet de baisser vos dépenses de chauffage. Vous pouvez en effet opter pour un appareil plus économique tels que les chauffe-eau thermodynamiques ou encore les ballons d’eau chaude équipés d’un système de chauffe écologique comme les chauffe-eau solaire.

Les chauffe-eau électriques ou à gaz instantanés vous permettent de faire chauffer l’eau à la demande. Vous avez aussi la possibilité de vous tourner vers les appareils dotés d’un programmateur pour chauffer l’eau durant les heures creuses. De plus, le thermostat de régulation vous permettra de réduire le temps de chauffage et de régler l’eau à une température adaptée à la plupart des usages.

Entretenir régulièrement votre appareil vous permet de prolonger la durée de vie de votre appareil et de limiter votre consommation en électricité ou en gaz.

Le chauffe-eau solaire individuel

Le chauffe-eau solaire individuel exploite l’énergie accumulée par les panneaux solaires. C’est un fluide caloporteur qui se charge d’absorber cette énergie avant de la restituer sous forme de chaleur dans le ballon d’eau chaude. L’eau chaude est alors stockée jusqu’à ce qu’elle soit utilisée. Ce type de chauffe-eau vous permet d’économiser jusqu’à 75% sur vos factures d’énergie. Du coup, l’amortissement est rapide même si le coût d’achat est assez élevé. De plus, cette option couvre au moins 50% des besoins en eau chaude du foyer.
L’installation d’un chauffe-eau solaire requiert idéalement une pente de toit de 45°, orientée vers le sud. Il est primordial que les panneaux solaires soient dégagés. Autrement dit, l’absence de végétation massive et d’immeubles à grande proximité est souhaitée. Il faut compter une surface d’environ 3 m² à 5 m² pour l’installation des panneaux. Les régions éloignées de la Méditerranée ont notamment besoin d’un taux de couverture plus important.

Il suffit de quelques jours pour installer l’ensemble des équipements afférents au chauffe-eau solaire individuel, incluant les panneaux solaires thermiques. Avant de vous lancer dans le remplacement de votre chauffe-eau actuel, il est important de bien définir :

– le taux de couverture des capteurs solaires : il détermine le volume d’eau chaude qui peut être produit
– le volume du ballon d’eau chaude : il est intrinsèque à vos habitudes de consommation.

Le chauffe-eau thermodynamique

Le mode de fonctionnement de ce type de chauffe-eau est similaire à celui d’une pompe à chaleur aérothermique. Le chauffe-eau absorbe les calories présentes dans l’air ambiant. Ces calories chauffent un fluide caloporteur qui restitue la chaleur ainsi produite dans le ballon d’eau chaude. La technologie est efficace en toute saison car le chauffe-eau thermodynamique exploite l’air non chauffé. Il faut juste que la température de la pièce soit comprise entre 5°C et 35°C.

Le chauffe-eau thermodynamique permet de réaliser jusqu’à 70% d’économies sur votre facture. Son coût est abordable (environ 2 000€ pour un ballon de 300 litres) et son achat ouvre droit à des subventions. Le temps de chauffe s’articule autour de 8 heures pour un ballon de 250 litres.

En ce qui concerne l’installation, le chauffe-eau thermodynamique se place idéalement dans un local annexe. Si la température de la pièce peut tomber sous la barre des 5°C, il est important de prévoir une gaine qui se charge alors de brasser l’air ambiant d’une pièce attenante.

Bon à savoir : une surface au sol de 10 m² correspond à une moyenne de 20 m3 d’air à pomper.

Le chauffe-eau instantané

Qu’il fonctionne au gaz ou à l’électricité, le chauffe-eau instantané est dépourvu de cuve de stockage. C’est d’ailleurs le principe-même de l’instantané. L’eau chaude est produite à la demande : pour faire la vaisselle, prendre une douche, se laver les mains…. La consommation d’énergie est maîtrisée car l’eau ne coule pas en permanence pour remplir une cuve et le chauffe-eau ne fonctionne que lorsque c’est nécessaire. Il n’y a pratiquement pas de pertes en énergies.

Les chauffe-eau instantanés s’adressent principalement aux foyers qui ne possèdent pas de système de chauffage central mais qui souhaitent jouir d’une eau chaude sanitaire sans difficulté. Ils peuvent aussi être utilisés dans les logements spacieux qui disposent de points d’eau éloignés du système principal en charge de produire de l’eau chaude sanitaire. Dans ce cas, le chauffe-eau instantané est utilisé comme système d’appoint.

Avant de vous lancer dans l’acquisition de ce type de chauffe-eau économique, il est important de noter que l’homogénéité de la température n’est pas garantie à 100%. Néanmoins, l’eau est correctement chauffée. La distance entre le point de distribution et le chauffe-eau instantané doit par ailleurs être courte.

Dans le cas d’un chauffe-eau instantané électrique, la puissance électrique doit être importante. Rassurez-vous, cela n’implique pas une surconsommation. L’absence de cumulus évite de chauffer une quantité inutile d’eau. Vous gardez donc une parfaite maîtrise de votre consommation électrique, avec la perspective de payer moins : vous n’êtes facturé que pour l’eau chauffée réellement utilisée.

Le chauffe-eau instantané électrique ou à gaz est une option qui s’adresse essentiellement aux familles peu nombreuses et aux logements de petite superficie. En effet, il ne s’adapte pas vraiment à une production d’eau chaude en grande quantité. Néanmoins, il peut compléter une installation existante afin de pallier aux manques en cas de coupure d’électricité, par exemple.

Le chauffe-eau muni de programmateur

Si votre contrat avec votre fournisseur d’électricité vous fait bénéficier d’un abonnement HC/HP (comprenez heures creuses/heures pleines), il est avantageux d’investir dans un chauffe-eau doté de programmateur. Il s’agit d’une horloge permettant de planifier les heures de chauffe durant les heures creuses. Le chauffe-eau cesse automatiquement de fonctionner aux horaires que vous définissez en amont.

Précisons que ce n’est pas le chauffe-eau lui-même qui permet d’économiser mais le programmateur. La quantité d’eau consommée est invariable, à moins que vous ne modifiez vos habitudes, que ce soit à la hausse ou à la baisse. Cependant, la facture d’électricité est réduite dans la mesure où le chauffe-eau fonctionne aux tranches horaires qui font bénéficier des prix les plus bas.

Ce type de chauffe-eau intelligent est beaucoup plus avantageux si vos besoins journaliers sont importants (150 litres et plus). La différence de prix sur la facture électrique est en effet plus conséquente que pour une faible consommation en eau chaude.

Le thermostat, un élément non négligeable

Le thermostat de régulation a pour mission de gérer l’alimentation de la résistance électrique. C’est donc cet élément qui pilote la production d’eau chaude. Le thermostat capte la température de l’eau. Si elle est basse, la résistance se déclenche et l’eau accumulée dans la cuve est chauffée. Quand l’eau atteint la bonne température, la chauffe est stoppée. Il est donc important que votre thermostat de régulation soit parfaitement fonctionnel pour éviter de chauffer inutilement l’eau.

Si vous ne pouvez pas changer de chauffe-eau dans l’immédiat, pensez à vérifier le thermostat et éventuellement à le remplacer. Vous pourriez réaliser des économies en attendant de pouvoir investir dans un appareil plus performant.

 

Si vous avez aimé cet article, retrouvez mes conseils plomberie pour vos canalisations bouchées.

Latest Comments
  1. Charline

    Quand mon vieux chauffe-eau a rendu l’âme, j’ai appelé le plombier pour le remplacer par un chauffe-eau solaire. Je ne regrette pas mon investissement. Ma facture de chauffage a considérablement diminué depuis, ce qui m’a permis de faire de réelles économies. Sinon, comment savoir qu’il faut faire l’entretien de l’appareil ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *