Je veux comprendre : comment fonctionne un climatiseur ?

Nous savons tous que la clim nous apporte de la fraîcheur à volonté quand les températures sont étouffantes. Pour autant, nous ne savons pas tous comment cet appareil se débrouille pour rafraîchir l’air ambiant. Zoom sur le fonctionnement du climatiseur.

Qu’est-ce qu’un climatiseur ?

Lorsqu’il fait chaud et/ou que le taux d’humidité grimpe, l’air qui circule dans les espaces clos (lieux de travail, voiture, habitation) se réchauffe automatiquement. A l’évidence, ce n’est pas ce qu’il y a de plus confortable pour les occupants. C’est là que la climatisation intervient car elle régule la température en la baissant au niveau souhaité. L’installation se charge donc de traiter l’air ambiant de sorte à ce qu’il soit plus frais. Quoique, dans le cas des climatiseurs réversibles, l’appareil peut aussi se charger de réchauffer l’air quand il fait froid.

Comment fonctionne un climatiseur ?

Il existe plusieurs sortes de climatiseurs, sujet que nous aborderons ultérieurement. Néanmoins, le mode de fonctionnement est toujours le même. L’appareil se charge de filtrer la chaleur et de la transférer afin que l’air ambiant se rafraîchisse. En effet, il est impossible de refroidir directement cet air ambiant. Il faut de ce fait assurer un échange chaud-froid pour obtenir la température idéale.

Le processus est vraiment simple. Le fluide frigorigène qui circule au sein de l’unité intérieure du climatiseur se charge d’absorber la chaleur au niveau de l’évaporateur et peut éventuellement prendre une forme gazeuse. Le compresseur se charge de comprimer le gaz et d’en augmenter la température. Ce gaz se fluidifie à nouveau lorsqu’il atteint le condenseur où il est refroidi par l’air qui vient de l’extérieur. C’est le détenteur qui prend le relais en abaissant la pression et en éliminant les impuretés présentes dans le fluide. Ce cycle recommence jusqu’à ce que le climatiseur cesse de fonctionner.

En résumé donc, la clim récupère la chaleur de l’air ambiant et transporte les calories pour les rejeter à l’extérieur du local. Si vous vous approchez de l’unité extérieure vous constaterez d’ailleurs qu’elle est très chaude, voire brûlante.

Particuliers et professionnels hésitent souvent à investir dans un système de climatisation par crainte de voir leur facture énergétique grimper. Or, il faut savoir que les performances d’un climatiseur sont étroitement liées à la qualité d’isolation de l’espace à rafraîchir. Mieux l’espace est isolé, plus fraîche sera l’air qui y circule et vous vous assurez une grande maîtrise de vos dépenses.

climatisation reversible antibes

De plus, les appareils récents sont majoritairement équipés d’un système de régulation. Il suffit donc de choisir et d’enregistrer la température désirée pour un local donné. Le climatiseur respecte cette consigne même s’il y a des perturbations externes, ce qui inclut l’ouverture des fenêtres ou une modification des températures extérieures.

Toutefois, le réglage idéal diffère d’au maximum 8°C par rapport à la température extérieure. Heureusement qu’il est possible de réguler le fonctionnement de la climatisation par rapport à l’occupation de la pièce et la température extérieure. C’est le capteur intégré à l’appareil qui se charge d’évaluer la température idéale, sachant qu’une différence thermique trop importante est néfaste pour la santé. Si par exemple vous vous retrouvez dans une pièce rafraîchie à 22°C et que vous sortez alors qu’il fait 35°C dehors, vous courez un risque d’arrêt respiratoire et/ou de perte de connaissance.

Vous pouvez par ailleurs programmer la mise en marche de l’appareil et son extinction en fonction de vos habitudes.

Quelques types de climatiseurs

Le climatiseur monobloc évacue l’air chaud qu’il capte via un ouvrant à l’instar d’une fenêtre ou d’une porte entrebaillée.

Le climatiseur monosplit comprend une unité intérieure qui capte l’air ambiant et une unité extérieure qui évacue la chaleur. Selon le modèle choisi, l’unité intérieure peut être déplaçable ou fixe.

Le climatiseur multisplit conjugue une unité extérieure à plusieurs unités intérieures. Il permet donc de rafraîchir plusieurs pièces en simultané ou individuellement.

Dans le cas d’une climatisation réversible, le fonctionnement est identique mais c’est la nature de l’air absorbé qui varie. Ainsi, l’air chaud est évacué en été et l’air froid est filtré quand vient l’hiver.

Comme son nom l’indique, le climatiseur mobile se déplace d’une pièce à l’autre en fonction de vos besoins. Il est donc monté sur roulettes et est équipé d’un vantail, ce qui le rend plus bruyant et moins étanche à l’air extérieur. Les modèles muraux sont directement fixés sur les murs, les cassettes sont intégrés aux plafonds et les consoles se posent au sol ou au mur.

En conclusion, tous les modèles de climatiseurs fonctionnent sur le même principe que nous avons préalablement évoqué, à savoir absorption et transfert de l’air chaud. C’est le même système que pour les réfrigérateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *